Recherche Publique

Saint-Malo Agglomération compte 4 établissements de recherche publique : l'Institut Universitaire Technologique de Saint-Malo, le Muséum National d'Histoire Naturelle, l'Ifremer et le Centre de Recherches et d’Etudes sur les Systèmes Côtiers.

 

L’IUT de Saint-Malo et les laboratoires de recherche

La composante recherche de l’IUT est une composante centrale et primordiale dans les activités de l’IUT. L’IUT compte ainsi une vingtaine d’enseignants-chercheurs exerçant dans différents laboratoires de recherche :

 

  • Santé : l'équipe du Laboratoire Traitement du Signal et de l’Image travaille sur les  procédures cliniques à finalité diagnostique, thérapeutique et interventionnelle autour des pathologies cardio-vasculaires et de l’épilepsie (unité mixte de recherche INSERM)

 

  • Technologies de l’information et de la communication : Le groupe Antenne et Hyperfréquences au sein de l’institut d’Electronique et Télécom de Rennes (IETR), réalise de la recherche appliquée sur  l’électronique micro-onde et l’électromagnétisme des antennes.

 

  • Energie : Le groupe de Recherche en Génie Climatique, dépendant de l’équipe thermique de l’INSA de Rennes, travaille sur l’étude des transferts thermiques et sur l’amélioration des performances des échangeurs de chaleur. Quatre axes de Recherche sont principalement développés sur Saint-Malo : Le dessalement solaire, l’étude des performances thermiques des nanofluides,les écoulements en convection mixte, et l'’étude des régimes d’instabilité en convection mixte.

 

  • Sciences économiques, Sciences de gestion, Sciences juridiques : l'Unité de Recherche Universitaire travaille sur l’économie du Développement, l’économie mondiale et l’économie spatiale.

 

  • Une unité de recherche travaille sur le transport maritime de courte distance en partenariat avec  des chercheurs de l’université du Havre et de Brest.

 

www.iutsm.univ-rennes1.fr

 

LE MUSEUM NATIONAL D’HISTOIRE NATURELLE (MNHN)

 

Le Laboratoire maritime de Dinard, est la seule station maritime du Muséum national d'histoire naturelle : 7 chercheurs y travaillent en permanence, sur les thématiques de recherche en biologie marine et en environnement côtier.

 

La station de Dinard accueille des chercheurs et étudiants doctorants venant du monde entier (près de 1 600 par an),  afin d’effectuer ces recherches.

 

Plus d'infos

 

IFREMER

Station côtière en charge de la mise en œuvre des réseaux de suivi de la qualité des coquillages et du milieu marin pour les départements de l’Ille-et-Vilaine et des Côtes d’Armor ainsi que l’étude des systèmes côtiers dans le Golfe Normano-Breton.

 

ujourd’hui la station est intégrée au CRESCO (Centre de Recherche et d’Enseignement sur les systèmes côtiers) suite à son rapprochement avec le laboratoire du Museum National d’Histoire Naturelle (MNHN) de Dinard.

 

wwz.ifremer.fr/institut/L-institut/Implantations/Bretagne

 

LE CENTRE DE RECHERCHES ET D’ÉTUDES SUR LES SYSTÈMES CÔTIERS

Chalutier Louis Fages - Virage du Chalut à Perche - Station de biologie marine de Dinard (CRESCO)

 

Le Cresco, réunion d’Ifremer et du Museum National d’Histoire Naturelle, remplit deux missions principales :

  • L’évaluation de la biodiversité des systèmes littoraux.
  • La surveillance du littoral : création d’observatoires.

 

Le Cresco, qui accueille 25 scientifiques, est équipé de laboratoires alimentés en eau de mer, de bureaux, centres de ressources, locaux d’enseignements, espaces techniques et ateliers.

 

Plus d'infos...