Des fouilles archéologiques préventives sur le parc Atalante

Des fouilles archéologiques préventives sont actuellement en cours sur le parc Atalante Saint-Malo, dans le cadre de l’aménagement de la Tranche 2.

Pourquoi des fouilles préventives ?
Avant de démarrer les travaux, 5 à 10 % de la surface du projet d'aménagement sera sondée afin de détecter d'éventuels vestiges archéologiques. Ces fouilles sont réaliser en amont pour la connaissance historique et archéologique du site, mais aussi pour notre mémoire collective, de savoir si le terrain renferme des traces d'occupations humaines.

6 hectares fouillés sur 6 mois
Les travaux de fouilles, diligentés par la DRAC et confiés à l’INRAP (Institut National de recherches archéologiques préventives), ont débuté le 17 août 2015. Ils concernent une zone d’environ 6 hectares au sud-est du parc.
En 2008, les fouilles menées sur la tranche 1 du parc avaient mis en avant un potentiel archéologique, constitué notamment d’un grand enclos de la Tène finale de 118 m de long (Second Age du fer – période située entre -450 et -25 avant JC).

Des travaux suspendus jusqu’aux conclusions des fouilles
Si les conclusions de cette campagne de fouilles l’autorisent, les travaux permettront de terminer l’aménagement de la partie sud du parc Atalante, désormais connecté à l’axe rapide « Rennes - Saint-Malo ».

Le coût de ces travaux de fouilles s’élève 637 000 €.

Inauguration au parc technopolitain Rennes Atalante Saint-Malo

Vendredi 27 mars, l'entreprise malouine Goëmar a inauguré son nouveau siège social mondial en présence du Maire Claude Renoult, président de Saint-Malo Agglomération.

Photo (de gauche à droite) : Gilles Lurton (député d'Ille-et-Vilaine), Jean-Pierre Princen (président des Laboratoires Goëmar), Claude Renoult (Maire de Saint-Malo, président de Saint-Malo Agglomération), Pierrick Massiot (président de la région Bretagne) et Jean-Louis Tourenne (président du Conseil général d'Ille-et-Vilaine)

Ce bâtiment bioclimatique de 735 m2 livré en décembre dernier conclut un vaste projet démarré en 2011 avec l'installation sur le site technopolitain de l'usine de production de l'entreprise, puis en 2013, du centre de recherche.

Le Maire et président de Saint-Malo Agglomération, Claude Renoult, a salué le dynamisme de ces entreprises qui vont chercher des partenariats, de l'autre côté de l'Atlantique s'il le faut, révélant "leur capacité à aller très loin, comme le faisaient autrefois les grands découvreurs malouins."

Il a également rappelé la qualité de l'accompagnement institutionnel dont a bénéficié l'entreprise tout au long de son projet, avec l'aide notamment du Conseil régional (36 000 euros), du Conseil départemental (55 000 euros) et de Saint-Malo Agglomération (55 000 euros).

Goëmar, entreprise spécialisée dans les technologies de la Bioperformance pour les productions végétales, a un chiffre d'affaires de 27 M € (50 % en France et 50 % à l'international). En 2015, au sein du Groupe Arysta, acteur majeur de l'agrofourniture, dont elle fait partie depuis un an, Goëmar compte poursuivre son expansion géographique (notamment, déploiement en cours au Brésil, au Mexique, en Chine et ouverture sur de nouveaux pays, Vietnam, Indonésie, Inde, Philippines).
Cette année également, elle projette l'homologation et le lancement de "Vacciplant Fruits et Légumes" dans plusieurs pays européens (protection des fruits et légumes sans résidus), et accélèrera en France le développement de Vacciplant Grandes Cultures pour la protection intégrée des céréales.

Innovons par le numérique dans le Tourisme et les Loisirs

 

Dans le cadre du programme régional iddil (Innovation & Design Durables dans l'Industrie et les Loisirs) destiné à promouvoir l'innovation dans le secteur du Tourisme et des Loisirs, un groupe de travail, soutenu par Saint-Malo Agglomération et la CCI St Malo-Fougères, est constitué pour réfléchir à l'apport des Technologies de l'Information et de la Communication, comme critère de différenciation et de valeur ajoutée aux produits touristiques. Ce groupe "TIC & Territoire de St Malo", animé par l'Arist (service de la CCI Bretagne) réunit à la fois des acteurs publics et privés du tourisme implantés sur le Territoire de Saint-Malo, des entreprises bretonnes du secteur des TIC ainsi que des designers.
Cette démarche se veut à la fois prospective et opérationnelle car elle débouchera sur des expérimentations concrètes auprès d'acteurs du tourisme «pilotes» du Territoire de St Malo, une bonne manière pour eux de prendre une longueur d'avance!
Si vous aussi souhaitez améliorer vos services ou développer de nouveaux produits par le recours aux technologies de l'information et de la communication, adhérez à iddil et rejoignez notre groupe de travail!
Laure BRIANTAIS:02 99 25 41 25
www.arist-bretagne.fr

SYNERGIZ s’illustre sur les solutions kinétiques

Centre de compétences et de Recherche & Développement spécialisé autour des technologies Microsoft, SYNERGIZ est installée à la pépinière d'entreprises «Le Cap». La société accompagne ses clients dans la réalisation de solutions numériques originales et vient de se distinguer une nouvelle fois dans le domaine des interfaces kinétiques c'est à dire des solutions interactives d'utilisation naturelle pilotées par le geste, la voix, et sans contact.
Ainsi, la borne B-Ki (à prononcer «Becky»), réalisée dans le cadre d'un appel à projets Meito et en partenariat avec le Palais du Grand Large, en est la première illustration. Cela s'inscrit dans la dynamique de promotion de l'innovation numérique appliquée au tourisme et à la culture.
Vidéos de réalisation disponibles à partir du blog: blog.synergiz.com